Qui sommes nous ?



*************** QUI SOMMES NOUS ?
*******************


Nous sommes une association d'amateurs qui pratiquons la reliure pour notre propre plaisir. Notre local se situe à Draveil, au fond de l'allée du Portugal, qui longe la base de Loisirs.
Notre atelier est ouvert les Samedi matin (9h-12h) et après-midi (14h-17h), en présence de notre professeur, Mme Royer; mais également le Mardi matin et le Jeudi matin, sans cette dernière, et cela toute l'année à l'exception des jours fériés du calendrier.
Nous recevrons avec plaisir toute personne intéressée par la mise en valeur ou la sauvegarde des livres, pour connaître notre travail, nous voir à l'ouvrage, poser des questions au professeur, éventuellement s'inscrire à notre atelier, pourquoi pas ? ... cela à tout moment de l'année.
Donc à bientôt.........


Un mot du Président.
Ce blog est le blog de tous les Lieurs. Chacun peut y intervenir librement, insérer du texte, des photos,... Il n'y a pas de censure. Certes, on le constatera; la signature est le plus souvent celle du Président...timidité ? réticence devant l'ordinateur ? Allez savoir ! Peu importe; qui a choisi le rôle de l'animateur se doit de l'assumer !
Mais là n'est pas mon propos. Animateur, certes, mais pas formateur (il y a un professeur pour cela). Dans mes articles, je présenterai des travaux d'adhérents. Je n'ai pas qualité pour les juger. Le choix des œuvres présentées ne résulte que de la bonne volonté des adhérents de me les confier pour les photos. Les remarques que j'y ferai ne reflètent que l'impression d'un quidam qui, certes, aime les beaux livres, mais sans compétence particulière sur le sujet. Je me donne la position d'un journaliste, aucunement celle d'un spécialiste. Je tenais à préciser ce point, afin qu'il n'y ait pas de malentendu.




vendredi 4 décembre 2015

Le nouveau visage du Conseil d'Administration

Le 21 Novembre, l'Assemblée Générale de l'Association a procédé au renouvellement partiel (1/3) de son Conseil d'Administration conformément à ses statuts. Deux des membres, Sophie et Camille étaient sortants; un vote à main levée a élu Roseline et réélu Camille à l'unanimité.

Les photos ci-après montrent le nouveau visage du Conseil d'Administration.


De gauche à droite puis de haut en bas: Edmond (Vice-Président), Pierre (Trésorier), Roseline (Secrétaire), Roland (Secrétaire-adjoint), Paulo (Trésorier-adjoint), Camille (Président).

dimanche 22 novembre 2015

L'Assemblée Générale du 21 Novembre 2015

Une Assemblée Générale est une chose sérieuse. On parle gros sous, même si l'on n'en a guère; on fait des bilans, on fait des projets, on demande des explications, on en donne (si l'on peut), on parle, on écoute, on vote, on parle tous en même temps, on ne s'entend plus...
...ouf ! C'est fini ! La tension se relâche, l'apéritif nous attend ! C'est reparti pour un an !

Une petite moitié de l'atelier est restée pour de (modestes) agapes.


De gauche à droite et de haut en bas: (1) Paul, Christiane,Roland, Amapola, (2) Christine, Barbara (au fond), Roseline, Jacqueline (derrière le poteau), (3) Marie-Odile (notre formateur), Marie-Thérèse, Camille, (4) Marie-Odile et Marie-Thérèse à nouveau.

mercredi 18 novembre 2015

Le stage d'initiation du 17 Novembre

Rédigé par Camille

Ce 17 Novembre, l'atelier a pu accueillir trois nouveaux amateurs n'ayant pu assister, pour des raisons de disponibilité, à la séance du 10 Octobre. Jacqueline n'ayant pu se rendre disponible, je me suis aventuré à les prendre en charge moi-même.

Sans doute avais-je été un peu  présomptueux, car, clairement, l'enseignement de la reliure n'a rien à voir avec celui des mathématiques (et ce devait être non pas 3 , mais 5 stagiaires ! Folie !!). Par bonheur, un ange nommé Christine m'est descendu du ciel opportunément, pour me sauver du naufrage.



Voici donc nos trois relieurs en herbe, de gauche à droite: Catherine (la minutieuse), Damien (l'inspiré), Marylène (l'appliquée).




Tout le monde est au travail, sous la férule (douce) de Christine, et sous mon regard (forcément) sourcilleux.




Enfin le résultat, après...7 heures de travail. Personne n'a démérité !

Merci à nos sympathiques apprentis qui, un jour (... à la retraite ?) , retombant par hasard sur ce coquet livre de poche dans leur bibliothèque, se souviendront de cette journée d'initiation, et (peut-être) reprendront le chemin de la reliure...



...et un grand merci aussi  à Christine, increvable (ou qui fait comme si) pendant 7 heures, toujours sourire et pleine d'humour, à qui l'on doit beaucoup pour cette journée si sympathique.

lundi 26 octobre 2015

La journée de stage du 10 Octobre 2015

 Rédigé par Camille

Le 10 Octobre 2015 a vu la réédition de notre stage traditionnel "Initiation à la reliure" sur la technique dite d'emboîtage, appliquée au Livre de Poche.

Ainsi notre formateur (Jacqueline) a reçu 3 participants extérieurs, auxquels se sont ajoutés 4 adhérents déjà inscrits dans l'Association, qui soit n'avaient pas eu l'occasion de suivre cette formation, soit se proposaient comme accompagnateurs pour aider les débutants.


Ambiance sérieuse, mais détendue. Tout le monde est au travail.


De haut en bas et de gauche à droite: Simon, Marie-Thérèse, Christine, Barbara, Jacqueline, Michèle M., Sophie et sa fille Florine. Pas un ni une n'a la tête en l'air !


Ci-dessus quelques réalisations... Certains ont voulu fignoler le décor à la maison, ce pourquoi leurs oeuvres ne sont pas là.

Ce n'est pas de la grande Reliure, mais pour un résultat obtenu en une journée (et même une demi-journée lorsqu'on est opérationnel), je trouve ça assez sympa !

Notons que de nombreux demandeurs du stage ont dû abandonner en raison de la date, il y aura lieu de s'interroger sur cette question.

lundi 21 septembre 2015

Journées Portes Ouvertes sur la reliure

Rédigé par Anne
 
En ce week-end des Portes Ouvertes, les 19 et 20 Septembre, la météo clémente incitait de 
nombreux promeneurs vers la Fête des Plantes et à la découverte de l'Atelier reliure.
 
Ambiance animée et conviviale, dans ce public certains curieux, d'autres vraiment intéressés 
posant beaucoup de questions sur les étapes de la reliure et de la restauration. Information 
donnée également sur la journée "livre de poche". Beaucoup de personnes se sont dites 
intéressées par ce stage du Samedi 10 Octobre. Quelques unes ont d'ores et déjà prononcé une 
intention ferme. Une relance sera faite par mail aux inscrits qui devront confirmer leur 
inscription (10 euros). 
Le stage étant prévu pour 8 personnes, et selon les inscrits potentiels, cela laisse à penser 
qu'un second stage pourrait être envisagé ?

Pendant ces deux jours de permanences, le public arrivant par vague, guère le temps de prendre 
des photos et de faire un comptage pointu !
 
Pour Samedi un total d'environ 63 personnes (matin et après-midi) et le dimanche environ 59. 
Souhaitons que ce large public fasse naître des vocations, et ainsi recueillir quelques 
adhérents.
 

La table de présentation des méthodes... et de quelques oeuvres. Au fond, quelques lieurs au 
travail.
 
 

Anne, Pierre et Christiane, dans une présentation souriante d'un de leur livre.
 
 
 
 Des familles découvrant des techniques de reliure, avec Camille aux commandes
 

dimanche 13 septembre 2015

6 Septembre 2015, la Fête des Associations

 Rédigé par Camille

Ce 6 Septembre, la Fête des Associations, au gymnase de Mainville, nous a permis de nous faire connaître un peu mieux du public draveillois, d'autant que nous occupions une belle place en plein centre du gymnase.

L'occasion de montrer (un peu) nos techniques, de parler (beaucoup) de notre atelier, de relever quelques adresses mail (on aurait espéré mieux)... on sème beaucoup, et la récolte sera ce qu'elle sera. Nous avons encore les journées Portes Ouvertes, la journée de stage pour saisir quelques nouvelles adresses et convaincre des indécis. A nous d'être persuasifs.


Un grand merci à tous les amis relieurs qui sont venus m'aider à tenir le stand; sur les photos, de gauche à droite et de haut en bas sur la photo: Christine, Pierre T., Edmond, Sophie; moi-même au centre en conversation avec de futurs relieurs éventuels. Merci aussi à Michèle M. et Béatrice pour les photos, évidemment derrière l'objectif.

jeudi 3 septembre 2015

Deux beaux livres d'Edmond

 Ecrit par Camille


Edmond est un vétéran de l'Association, qui nous a habitués à des réalisations assez alambiquées. Décors en mosaïque de cuir, coffrets assortis à l'ouvrage, titrages à la feuille d'or...notre ami ne recule devant aucune difficulté.

Aujourd'hui, il a bien voulu me permettre de photographier deux ouvrages de son cru, et me livrer un certain nombre de précisions sur leur réalisation.


Le premier ouvrage est une belle édition des "Métamorphoses" d'Ovide. Les décors du premier plat et du coffret ont été repris d'après une illustration figurant dans l'ouvrage, représentant un célèbre tableau de Picasso.
Le second ouvrage est une évocation historique de la Révolution Française signée G. Lenotre, A. Castelot et A. Decaux. Les décors du premier plat et du coffret ont également été repris d'après une illustration figurant dans l'ouvrage.
Les deux ouvrages sont traités entièrement en mosaïque de cuir sur pleine peau. Les coffrets sont traités en percaline pour les plats, dos en cuir, les décors étant des copies papier.


Ouvrage "Les Métamorphoses" 


Les photos ci-dessus montrent le travail de mosaïque de cuir sur fond de peau écrue. 5 couleurs de peau ont été utilisées pour composer le sujet central, le titre "OVIDE" ainsi que les coins.Le dos est également traité à partir d'une peau orangée, le titrage étant appliqué à chaud, lettre par lettre, au film rouge.


Ouvrage "La Révolution"


Les photos ci-dessus montrent également le travail de mosaïque de cuir sur fond de peau écrue. 5 couleurs de base plus une couleur "or" ont été utilisées pour composer le sujet central et créer le listel.
Le coffret est également traité en percaline avec décor papier, dos en mosaïque de cuir et titrage à chaud au film couleur.


Quelques détails



Les trois photos ci-dessus montrent les quatre pages de garde ainsi que le décor du 4ème plat pour l'ouvrage "La Révolution". Les motifs sur les pages de garde sont dessinés et peints directement par le relieur, d'après des modèles d'assiettes d'époque révolutionnaire. Tous les éléments du décor, soit 48 dessins, sont différents.
Le décor du 4ème plat est réalisé en mosaïque de cuir sur 5 couleurs.



Cette dernière planche montre plus en détail 4 éléments de la peinture des pages de garde. On appréciera l'ampleur du travail réalisé.

Un grand merci à Edmond pour ces somptueux travaux.

dimanche 21 juin 2015

Point de vue sur l’activité de restauration

Ecrit par Camille


L’atelier s’est quelque peu enflammé ces derniers jours au sujet de l’activité de « restauration ». La question est posée : fait-on de la « restauration de livres » aux Lieurs ?
On ne sera pas étonné de ma réponse ; oui, car sans rougir, j’ai créé un blog personnel sur le sujet, fièrement intitulé « restauration-livres… D’aucuns me répondent que non ! nous ferions au mieux de la « réparation de livres ». Réparation, dites-vous ? quel vilain mot ; rouleau de scotch ? papier adhésif ? bouts de ficelle ? … Pour le coup, on voudrait nous enterrer qu’on ne ferait pas mieux.
Soyons raisonnable ; le terme « restauration » est un terme de la langue française. Il n’a pas d’autre sens que celui du dictionnaire, et à ma connaissance, aucune loi n’en a réservé l’exclusivité à quiconque. Mon voisin tapissier restaure des fauteuils (il l’affiche dans sa vitrine), mon ébéniste m’a restauré une armoire, mais aucun d’eux ne sort de l’Ecole Boulle. Puis il y a des restaurateurs de pendules, de jouets, de poupées, etc…

Alors serait-ce une prétention que d’afficher une activité « restauration de livres » ? Non ! nous n’oublions pas que nous sommes des amateurs. Oui ! nous faisons de la restauration « amateur », comme nous faisons de la reliure « amateur », et comme nous ferions de l’ébénisterie « amateur » dans un club dédié à cette activité. C’est tout. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat !

Nous avons à l’atelier une enseignante dont la compétence dans le domaine de la restauration du livre est avérée. Elle m’a mis le pied à l’étrier, comme à d’autres, pour cette activité. Elle connaît parfaitement les normes de la restauration institutionnelle, et nous informe chaque fois que nous les oublions. Cela voudrait-il dire que nous ne l’avons pas écoutée ? La plupart du temps, je crois appliquer les gestes de base qui m’ont été enseignés : couture, remontage sur toile de renfort (il s’agit presque toujours de couvertures percaline), fendage des plats si nécessaire, etc… cela avec mes erreurs, mes maladresses, mes échecs, certainement, comme tout le monde ; je suis un apprenti.  Mais devrai-je porter une casquette pour prétendre pratiquer la restauration … amateur, bien sûr !

Je vais faire amende honorable. On pourra en juger dans mon blog ; sur la base de cet enseignement, j’avoue prendre quelque liberté. Je voudrais m’en expliquer.

Un restaurateur est toujours, par nature, « conservateur-restaurateur ». Par définition, les deux termes sont intimement liés ; restaurer, c’est retrouver l’état initial », c’est donc conserver, et pour conserver, il faut reconstruire, donc restaurer. La nuance est dans la priorité  de ces termes. Les milieux institutionnels de la restauration (bibliothèques, musées…) sont par nature avant tout « conservateurs ». A juste titre, les règles y sont draconiennes. Cela, je le comprends parfaitement, et je partage totalement cette déontologie. Qui se donnerait le droit de trafiquer, si peut que ce soit, un ouvrage issu de  la bibliothèque de François 1er. Dans ce cas, l’intervention se résumera, à juste titre, à restituer la cohérence de l’ouvrage : couture, comblages sans fantaisies…Tout cela est parfaitement normal et parfaitement respectable.

Notre problème à nous, amateurs, n’est pas vraiment le même. Le « Robinson Crusoë» Editions Hachette 1930, trouvé dans le grenier de ma grand-mère, n’a rien à voir avec le livre de chevet de François 1er.  Il n’a aucune valeur patrimoniale. Parce que j’aime son caractère un peu désuet, je vais tâcher de le conserver au mieux, dans son état. Et si je peux, je m’en tiendrai là, comme je l’ai dit plus haut. Mais il est vrai que souvent, je suis tenté d’aller plus loin, parce que je veux aussi un ouvrage complet (je comble les manques par des photocopies, quelle horreur !), parce que je veux  un ouvrage propre, agréable à lire (j’essaie de traiter les tâches.. en les ponçant ; vous vous rendez compte !). Donc en général, je vais plus loin que le spécialiste, car en vérité, je suis plus « restaurateur » que « conservateur ».

La vérité est que, institutionnels et amateurs, nous travaillons sur des produits différents (XVIIIème ou avant pour les premiers-travail sur cuir-, fin XIXème ou XXème pour les seconds-travail sur percaline ou papier), avec des objectifs différents ("conservation" d’abord pour les premiers, "esthétique" d’abord pour les seconds). Le terme de « restauration » reste assez général pour nous regrouper, terme que l’on a tout loisir de préciser : « institutionnel », « amateur ». Au delà de remarques un peu niaises («Voyons, on ne prétend pas faire de la restauration quand on efface les tâches au papier de verre ! quand , quand, quand…») l’appellation « restauration » ne saurait être accaparée par personne sauf par réflexes purement corporatistes. Ne suivons pas ceux là sur ce chemin.

Et en restant conscients de nos faiblesses, ayons au moins la fierté de notre travail !
 

vendredi 12 juin 2015

François le Magnifique

Rédigé par Camille

Flamboyant notre François, premier de ce nom; notre François de Marignan 1515 (tout le monde sait ça !).
Et même si les historiens ont quelque peu écorné son image (vous avez dit Pavie ?), il reste cher à nos cœurs pour tout ce qu'il nous a laissé. Ami des arts, peinture, sculpture, architecture, lettres... il est la Renaissance à lui seul.

Ainsi 10 relieurs de notre atelier et 4 de leurs conjoints ont pu se pénétrer de ce personnage hors du commun, à l'occasion de l'exposition "François 1er, pouvoir et image" à la Bibliothèque Nationale.

Les photos ci-après donnent un aperçu de notre visite.


Notre petit groupe boit les paroles du conférencier



Portraits du roi par Clouet, Van cleve et Le Titien. S'il y a de la majesté dans le premier, l'homme de pouvoir, il y a de la douceur dans le second, l'homme de culture.



Bigre, qu'il était grand ! Près de deux mètres ! Son armure en témoigne. De quoi regarder de haut son ennemi juré, Charles Quint... qui ne fut pas impressionné !



Quelles magnifiques enluminures dans ces ouvrages d'époque...



...non moins remarquables par leurs reliures !

Alors, les relieurs Chiche !





Pour impressionner les "doreurs" de l'atelier, à gauche, une police de caractères un peu spéciale...






...copiée sur l'écriture du roi


Enfin dans le dessin d'époque ci-dessous, (anamorphose), saurez-vous reconnaître François 1et et Charles Quint ?

.................................................................
.................................................................

La solution est dans l'image au dessus, celle de droite, avec, de haut en bas, Charles Quint, son frère Ferdinand 1er, roi des Romains, futur empereur, le pape Paul III, et en bas notre François.

lundi 27 avril 2015

Le premier livre de Christine

 Article écrit par Camille

Samedi 4 Avril matin, grâce à Christine, on a fait la fête à l'atelier des Lieurs.

Christine est une petite nouvelle de l'atelier, qui après avoir franchi les premières étapes de la reliure, se lance déjà dans la reliure d'art. Et si vous voulez mon avis, ça n'est pas si mal ! Le titre "La mare au diable" en incrustation, moi, je trouve ça très sympa !


C'était sa première reliure artistique. Pour la circonstance, elle nous a offert une petite collation: tarte aux pommes, champagne... Les faces gourmandes de quelques uns (photos ci-dessous) en disent long sur leur appétit...


Merci Christine ! Nous attendons les prochaines merveilles...avec gourmandise !

mardi 14 avril 2015

Un soir au Gibraltar...

Article écrit par Camille

Bonjour,

c'est dans une ambiance bon enfant que se sont retrouvés le 9 Avril au soir, au restaurant Le Gibraltar à Draveil, bon nombre des adhérents de l'Association. Onze d'entre nous étaient présents, la plupart avec leurs conjoints, soit vingt convives au total autour de 2 grandes tablées.

Le menu autorisant un choix assez large permettait de satisfaire les plus exigeants, et le vin aidant, la soirée s'est déroulée dans la bonne humeur, pour se terminer tardivement.

Les photos prises par moi-même sont de piètre qualité, c'est vrai, car ayant oublié mon appareil, j'ai dû avoir recours au smartphone de mon épouse, que je manipule fort mal.
.
                                                                    TABLE 1

                                                                    TABLE 2

Merci à tous les participants, encore plus à leurs conjoints, et un grand Merci à Christiane pour nous avoir organisé cette soirée.


lundi 6 avril 2015

Bienvenue

Bonjour les amis relieurs,

Ce blog fait suite au blog précédent de l'Association "Les lieurs de Sénart", que l'on pourra retrouver à l'adresse "www.relieurs-91.blogspot.fr".

Une nouvelle administration de l'atelier de reliure de Draveil a pris ses fonctions le 7 Février 2015.
Camille, en tant que Président du Conseil d'Administration souhaite à tous les relieurs de l'atelier la bienvenue dans ce blog.
J'aurais personnellement souhaité poursuivre l'ancien blog tel qu'il était, dans sa continuité, initié par Jacqueline, que l'on doit remercier de l'avoir maintenu pendant tout son mandat. Malheureusement il s'est avéré que ce n'était pas techniquement possible, ce blog (l'ancien) étant appuyé sur une adresse e-mail personnelle à Jacqueline.
Cette petite erreur ne sera pas reproduite; le présent blog est enregistré sous des coordonnées non personnelles, (notez les biens en vue de prendre un jour ma succession):

Accès au blog: www.leslieursdesenartdraveil@blogspot.fr

Il est appuyé sur une adresse e-mail (indispensable pour les blogspot) enregistrée sous les coordonnées suivantes:

Prénom: Draveil
Nom: Reliure (Ben oui ! qu'est-ce que vous auriez choisi ?)
Date de naissance: 06 Février 1992 (date de création de l'Association)
Sexe: Autre (on ne m'a proposé que Masculin, Féminin et Autre, que voulez vous ?, c'est une Association, il y a de tout !)
Adresse e-mail: lieursdesenart@gmail.com
Mot de passe. Je le livrerai à qui de droit en temps utile

Ci-après un trombinoscope du nouveau C.A, d'après des photos puisées dans diverses manifestations.


Les noms complets des membres sont, dans l'ordre des photos :
Edmond Mercier, Vice-Président
Sophie Perrier-Jannin, Secrétaire
Pierre Tarrade, Trésorier
Paul Grouhel, trésorier adjoint
Roland Colaruotolo, secrétaire adjoint
Camille Gontier, Président
                                                                                                
Comme vous le constatez, ce blog est en rodage... C'est un peu de boulot, mais on y arrivera ...

Je ferai l'effort de l'animer le plus possible, mais c'est à vous à me donner du grain à moudre: photos, réflexions, informations... Tout ce qui se passe à l'atelier: anniversaires, sorties, repas, blagounettes, etc... est bon à prendre.

Je compte sur vous et vive la reliure !

Amitiés, Camille