Qui sommes nous ?



*************** QUI SOMMES NOUS ?
*******************


Nous sommes une association d'amateurs qui pratiquons la reliure pour notre propre plaisir. Notre local se situe à Draveil, au fond de l'allée du Portugal, qui longe la base de Loisirs.
Notre atelier est ouvert les Samedi matin (9h-12h) et après-midi (14h-17h), en présence de notre professeur, Mme Royer; mais également le Mardi matin et le Jeudi matin, sans cette dernière, et cela toute l'année à l'exception des jours fériés du calendrier.
Nous recevrons avec plaisir toute personne intéressée par la mise en valeur ou la sauvegarde des livres, pour connaître notre travail, nous voir à l'ouvrage, poser des questions au professeur, éventuellement s'inscrire à notre atelier, pourquoi pas ? ... cela à tout moment de l'année.
Donc à bientôt.........


Un mot du Président.
Ce blog est le blog de tous les Lieurs. Chacun peut y intervenir librement, insérer du texte, des photos,... Il n'y a pas de censure. Certes, on le constatera; la signature est le plus souvent celle du Président...timidité ? réticence devant l'ordinateur ? Allez savoir ! Peu importe; qui a choisi le rôle de l'animateur se doit de l'assumer !
Mais là n'est pas mon propos. Animateur, certes, mais pas formateur (il y a un professeur pour cela). Dans mes articles, je présenterai des travaux d'adhérents. Je n'ai pas qualité pour les juger. Le choix des œuvres présentées ne résulte que de la bonne volonté des adhérents de me les confier pour les photos. Les remarques que j'y ferai ne reflètent que l'impression d'un quidam qui, certes, aime les beaux livres, mais sans compétence particulière sur le sujet. Je me donne la position d'un journaliste, aucunement celle d'un spécialiste. Je tenais à préciser ce point, afin qu'il n'y ait pas de malentendu.




jeudi 14 janvier 2016

La guitare buissonnière, une coopération reliure/calligraphie

 Présenté par Camille

Cet ouvrage unique est une création originale de deux ateliers draveillois : notre  atelier de reliure "Lieurs de Sénart" et l'atelier de calligraphie "Art et Plume". L'ouvrage devait servir également à illustrer l'activité du conservatoire de musique de Draveil pour la section "guitare".

Le projet a été imaginé et lancé par Jacqueline puis a fait intervenir de nombreux participants, qui, certes, ont pris leur temps,  mais ont en fin de compte livré un bel ouvrage dont on trouvera quelques pages ci-après.



Tous les intervenants ne seront pas cités; certains ont signé leur travail, d'autres non, quelques uns ont eu des interventions plus techniques d'édition, de montage. Dans l'ensemble, les deux ateliers ont fonctionné dans une dynamique globale qu'il y a lieu de saluer.

 
 Le montage et la couvrure sont essentiellement réalisés par notre formateur Marie-Odile dans une peau rouge-orangée, après montage des pages indépendantes sur onglets.
Le décor est composé de véritables fragments d'une table de guitare incrustés (Francis), et de notes de musique découpées dans une peau noire enchâssées dans la couvrure (Edmond)



Les pages de garde couleur sont une création originale de notre formateur. La guitare apparaissant dans une fenêtre est réalisée par Pierre T. dans du placage de bois.



 L'ouvrage comporte une partie didactique sur l'histoire de la guitare, recueillie et présentée par Christiane (texte calligraphique), Micheline (au centre, texte partiel), Fernand (calligraphie).



D'autres documents s'attachent plutôt à l'instrument lui même: fabrication (Francis, texte partiel), vue d'un des premiers instruments.


 Maintenant les artistes s'en donnent à cœur joie; ici Anne généralement inspirée par tout ce qui sonne juste...


 ...Jacqueline qui fait s'envoler les notes de musique, voire les guitares elles-mêmes...


... qui finissent par se mélanger, selon Nathalie et Jacqueline....


 ... enfin Josette, Claire et Fernand nous mettent la guitare dans tous ses états.




Ne manquaient que quelques poèmes sur le sujet, que Danielle (avec Michel), et Josette....



 ... puis Camille se sont empressés de composer ou d'illustrer.


Pour terminer, la jeunesse, chevelue ou non, se devait d'être représentée, comme ici par Claude et par Roland.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire